[Mix’cité en live] Interview – MAX’1 & the Rootsmaker

 

A quelques minutes de leur concert à l’édition 2017, les membres de MAX’1 & the Rootsmaker ont bien voulu répondre à nos quelques questions. Interview

 

Bonjour à tous, pouvez-vous vous présenter ?

– Max –

Nous sommes 5, je suis le chanteur principal. Chris est guitariste solo, chanteur et compositeur. Baifa est auteur compositeur bassiste. Mike est notre percussionniste. Et Laetitia est chanteuse et guitariste.

 

Qu’en est il de votre actualité ?

– Max –

On a fait pas mal de concerts sur Lille. Dans les bars essentiellement, notre dernier show était à la Gare Saint Sauveur. On joue aussi le 6 Octobre au River Gambia pour fêter l’indépendance de la Guinée, mon pays. On a pas mal de projet en cours !

 

Peut être un enregistrement studio peut être ?

– Max –

Pour l’instant, nous sommes en train de travailler pour tout mettre en place.

– Chis –

On est en phase de construction, de reconstruction plutôt. Max a commencé avec Laetita et un autre ami Guillaume, qui était à la guitare à la base. C’était un trip vraiment acoustique. Depuis quelques temps, Max à fait appelle à d’autres musiciens, pour apporter une autre touche musicale.

 

Quelle direction prenez-vous désormais ?

– Max –
C’est un son semi-acoustique maintenant.

 

On est juste avant votre concert, vous êtes à Mix’Cité, est ce que vous avez déjà pu y participer ?

– Max –

On en a entendu parlé mais c’est notre première année. Laetita et Baifa ont déjà participé.

 

Qu’est ce que ça vous évoque de participer à un tel événement ?

– Max –

On est là pour partager la bonne vibe.

– Chris –

Moi j’aime bien le jeu de mot Mix’Cité, il est vraiment efficace !

– Max –

On a pu faire un tour, au stand malien, guinéen, ivoirien…

– Chris –

Le truc de combat médiéval était pas mal aussi. Ils ont tripés en mode Game of Thrones !

 

Qu’est ce qu’on peut attendre par la suite ?

– Laetita –

On joue à Dunkerque le 14 Octobre, et le 7 on a le festival des Tisserands de la culture à Douai.

– Chis –

Nous sommes surtout dans la restructuration pour le moment, on doit se concerter créer notre univers musical, savoir quelle direction prendre. Nous voulons garder cette âme acoustique et créer un univers autours de ce que fait Max, c’est un sacré travail !

 

Vous êtes chauds pour votre concert dans quelques minutes ?

– Chis –

Ca ne se voit pas trop comme on te parle comme ça [rire] Mais oui à fond !

 

Une dernière chose à ajouter peut-être ?

– Chis –

Et bien avant tout merci ! Merci à Mix’Cité, aux organisateurs

– Laetita –

A Art ‘ N’ Bass aussi, c’est eux qui nous ont donné l’occasion de jouer ici. Ca fait deux fois que nous allons les voir à Radio Campus. On trouve qu’ils ont de bons projets engagés, leurs ateliers, leurs festivals etc.

– Max –
A la radio on a eu l’occasion de parler du festival et on y a présenter 3 morceaux en acoustiques.

 

En vous remerciant, bon courage pour votre concert !

 


Propos reccuellis par Bastien Lenoir